INFORMATIONS

Vous êtes ici: Accueil / Archives / Category / INFORMATIONS

Le Japon soutien l’éducation des jeunes autochtones Bakola/Bagyeli

Categories:

Dans le cadre de son programme de dons pour les petits projets locaux, lAmbassade du Japon au Cameroun a accordé un financement de 65 210 euro (42,7 millions FCAF) à la FEDEC pour l’agrandissement, l’aménagement, l’équipement et l’électrification solaire du Foyer de Ngoyang. Situé dans la région du Sud du Cameroun, le foyer de Ngoyang fait partie des premières initiatives communautaires qui encadrent les élèves autochtones.

Une cérémonie de signature de don a eu lieu le 7 mars 2019 à la
résidence de l’ambassadeur du Japon au Cameroun située à Yaoundé.

Le projet contribuera à améliorer l’accès à l’éducation des jeunes autochtones Bakola/Bagyeli (pygmés) à travers l’amélioration du cadre de vie du Foyer de Ngoyang. Il prévoit la construction d’un bâtiment abritant une bibliothèque, un bureau pour le personnel du foyer et un magasin, la construction d’une clôture, le renouvellement des équipements de la literie dans les dortoirs et l’installation des panneaux solaire dans l’ensemble du foyer de Ngoyang. Le début des travaux est prévu en avril 2019.

Rappelons qu’il s’agit d’une deuxième initiative
de lAmbassade du Japon au
Cameroun en faveur des peuples autochtones Bakola/Bagyeli. En effet, elle avait
fiancé la construction et l’équipement d’une maternité moderne à l’hôpital
catholique de Ngovayang (Sud-Cameroun) en 2018 à travers un don de
31 millions FCAF à la FEDEC.

Noël en couleur au foyer de Ngoyang

Categories:

La société Eneo a répondu au cri de coeur des pensionnaires Bakola/Bagyeli du foyer de Ngoyang en
renouvelant la literie des dortoirs de l’établissement.

La remise de dons a eu lieu le 6 décembre 2018 à Ngoyang en présence de madame Sarah Ngo Nsob,
représentante d’Eneo, l’équipe de la FEDEC, les membres du comité de gestion du foyer de Ngoyang
ainsi que les pensionnaires dudit foyer. Un don d’une valeur de 2 500 000 FCFA a permis de mettre à
la disposition des enfants Bakola/Bagyeli 20 lits superposés, 40 matelas, 80 draps et 10 commodes.
Les pensionnaires ont exprimé leur reconnaissance à Eneo en esquissant des pas de danse au rythme
des chants traditionnels.

Bienvenue aux nouvelles coopérantes

Categories:

L’Ambassade de Chine au Cameroun appuie l’éducation des jeunes Bakola/Bagyeli

Categories:

La rentrée scolaire 2018/2019 s’annonce prometteuse pour les élèves autochtones Bakola/Bagyeli. En effet, l’Ambassade de la République populaire de Chine au Cameroun a octroyé un don de 8 260 000 FCFA à la Fondation pour l’Environnement et le Développement au Cameroun.

Ledit don sera affecté à  l’achat de fournitures et de manuels scolaires  notamment  les sacs d’école, les cahiers, les crayons, les stylos, les craies, les boîtes à compas et les calculatrices. Environ 500 élèves Bakola/Bagyeli de 29 établissements maternels, primaires et secondaires du département de l’Océan bénéficieront de ces fournitures scolaires.

La cérémonie officielle de remise de don a eu lieu dans les bureaux de la FEDEC à Yaoundé le  31 août 2018. Elle était présidée par le directeur de la Solidarité Nationale du Ministère des Affaires Sociales (MINAS) en présence du chargé d’affaires de l’Ambassade de Chine au Cameroun, des coopérants volontaires de Cuso International, des représentants des entreprises chinoises et des élèves Bakola/Bagyeli accompagnés de leurs encadreurs de Bagyeli Cultural Development Association.

Le président du conseil d’administration de la FEDEC a remercié l’Ambassade de Chine et les entreprises chinoises pour leur soutien à l’éducation des populations autochtones. L’élève Bagyeli Ghislaine Mimbiang a pris la parole au nom de tous ses camarades pour remercier la Chine et la FEDEC et a promis que les jeunes Bakola/Bagyeli travaillent à devenir des citoyens responsables et à réaliser les métiers de leur rêve. Le chargé d’affaires de l’Ambassade de Chine a manifesté l’intérêt de son institution à poursuivre la collaboration avec la FEDEC dans la conservation de la biodiversité et dans l’amélioration des conditions de vie des populations autochtones. Le représentant du MINAS a félicité le travail réalisé par la FEDEC et en a profité pour sensibiliser les populations autochtones Bakola/Bagyeli sur l’importance de l’éducation.

La cérémonie s’est terminée par une remise des kits scolaires aux élèves du secondaire présents.

Une maternité moderne à l’hôpital catholique de Ngovayang

Categories:

Pari tenu, pari gagné ! La maternité moderne de l’hôpital catholique  de Ngovayang, construite grâce à un don de l’Ambassade du Japon au Cameroun, a été inaugurée le 20 juillet 2018 .

La cérémonie d’inauguration était présidée par la secrétaire générale du Ministre des Affaires Sociales en présence de l’Ambassadeur du Japon au Cameroun, du représentant de l’Evêque du diocèse de Kribi, des autorités municipales et traditionnelles et du président du conseil d’administration de la FEDEC. Les populations de la zone se sont massivement rassemblées à l’esplanade de l’hôpital de Ngovayang. La présence d’une forte délégation de la communauté Bakola/Bagyeli avec à leur tête le chef traditionnel Joseph Nkoro était remarquable.

La cérémonie a été marquée par des allocutions des représentants,  une visite guidée de la maternité, une prière de bénédiction et finalement, la coupure du ruban.

Construite sur  une superficie de 130 m2,  la maternité  est composée de cinq pièces, à savoir : une salle de réception, une salle d’accouchement, deux salles d’hospitalisation et une salle de néonatologie. Elle compte parmi ses équipements,un appareil d’échographie, un compteur d’hématologie, une table d’accouchement, une  couveuse, six lits,  six berceaux et dix potences de perfusion.

La maternité de Ngovayang vient renforcer le plateau technique de cet hôpital en ce qui concerne la prise en charge de la mère et de l’enfant. Elle contribuera ainsi à la réduction de la mortalité infantile et maternelle des communautés locales.  En tant que centre de santé de référence, la nouvelle maternité de l’hôpital de Ngovayang couvre les arrondissements de Bipindi et de Lolodorf peuplés d’environ 35 000 habitants.

Lutter contre le paludisme dans les communautés Bakola/Bagyeli

Categories:

Dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme, la FEDEC, BACUDA et l’hôpital catholique de Ngovayang ont mené une mission de sensibilisation sur la prévention du paludisme et de distribution de moustiquaires auprès des populations autochtones de l’axe routier Lolodorf-Bipindi-Kribi, dans le sud du Cameroun.

42 moustiquaires ont été distribuées et installées au Foyer de Ngoyang qui héberge les élèves de 4 à 14 ans fréquentant l’école publique de la même localité.

Au niveau des campements, l’équipe de mission a effectué la distribution des moustiquaires et la sensibilisation dans 21 communautés Bakola/Bagyeli. Au total, 193 enfants de 0 à 5 ans et 29 femmes enceintes ont bénéficié de la couverture d’une moustiquaire. Ces femmes ont également bénéficié d’un suivi sanitaire par l’infirmier de l’équipe de mission. Rappelons que le paludisme est la première cause de mortalité chez les enfants comme chez les adultes dans la zone.

L’équipe de mission a également pris soin d’installer les moustiquaires chez les bénéficiaires.

Cette mission est réalisée grâce au don de moustiquaires de l’Association Camerounaise pour le marketing Social.

Avis de recrutement: spécialiste de développement des projets environnementaux

Categories:

Forêt Internationale et Développement Environnemental (IFED) en collaboration avec la Fondation pour l’Environnement et le Développement au Cameroun (FEDEC) lance un appel à la candidature en vue de recruter un ou une spécialiste de développement des projets environnementaux.

Titre du poste

Spécialiste de développement des projets environnementaux (SDPE)

Sommaire du poste

Élaborer les projets de développement environnemental

Lieu de travail

Yaoundé, Cameorun

Contexte

La Fondation pour l’Environnement et le Développement au Cameroun (FEDEC) et Forêt Internationale et Développement Environnemental (IFED) se sont accordés de mettre ensemble leurs compétences et savoir-faire pour la recherche des financements et la mise en œuvre des projets d’appui à la gestion du patrimoine biologique et touristique des écosystèmes des Parcs Nationaux de Campo Ma’an, Mbam et Djerem, Deng Deng et Vallée du Mbéré. Ainsi dans le cadre de la mise en œuvre de cette entente, Ces structures sont à la recherche d’un spécialiste de développement des projets d’appui à la gestion du patrimoine humain biologique et touristique des dits parcs et leurs zones périphériques.

Responsabilités du poste

Placé sous la responsabilité de l’IFED et en étroite collaboration avec la FEDEC, le ou la SDPE devra maintenir les relations avec les partenaires des administrations sectorielles (MINEPDED, MINFOF, MINTOUL, etc.), les partenaires financiers (Banque Mondiale, KFW, etc.), les ONG nationales et internationales de même que les gestionnaires et populations locales des parcs concernés.

Le ou la SDPE devra développer les projets en étroite collaboration avec la FEDEC,  plus précisément:

  • Effectuer des études diagnostics des besoins prioritaires des parcs concernés et de leurs zones périphériques ;
  • Effectuer une analyse socio-économique des populations riveraines des parcs concernés afin de prendre en compte leurs besoins dans les projets de développement ;
  • Développer de concert avec la hiérarchie la liste des projets prioritaires de même qu’un chronogramme de réalisation ;
  • Rédiger les projets d’appui à la gestion du patrimoine humain biologique et touristique des parcs concernés (Campo Ma’an, Mbam et Djerem, Deng Deng et Vallée du Mbéré) et leurs zones périphériques ;
  • Développer d’autres projets ou activités jugés nécessaires par la hiérarchie (IFED et FEDEC) ;
  • Travailler en étroite collaboration avec le Coordonnateur des Programmes de la FEDEC et rendre compte de façon régulière à la hiérarchie;
  • Tenir confidentiel tous les documents mis à sa disposition par IFED, la FEDEC et les autres partenaires.

Durée du mandat

Un an avec période de probation de 3 mois. Possibilité de renouvellement du contrat selon la compétence du candidat et des besoins au terme de la période contractuelle

Compétences requises

  • Bonne expérience professionnelle ( 2 à 5 ans minimum ) dans la négociation d’accords commerciaux et le développement des projets environnementaux.
  • Bonne expérience dans l’administration et la gestion des projets de développement.
  • Une bonne connaissance des zones d’interventions et des besoins prioritaires pour la gestion durable du patrimoine humain, biologique et touristiques des parcs est un atout.
  • Excellentes aptitudes dans la rédaction des projets.
  • Très bonne connaissance informatique (Word, Excel, PowerPoint).
  • Connaissance des activités de la FEDEC et de l’IFED est un atout.
  • Grande attention aux détails, très entreprenant (e), créatif (ve), ouvert (e) d’esprit, persistant (e) et hautement collaboratif (ve), avec une capacité à apprendre rapidement.
  • Excellentes compétences interpersonnelles et de communication pour formuler et articuler les points contractuels, techniques, financiers et de valeur avec les partenaires.

Langues

Bilingue, anglais et français, à l’oral et à l’écrit

Diplôme

DUT ou BTS minimum en développement des projets ou toute formation similaire

Modalités d’application

Le CV et la lettre de motivation doivent être envoyés par e-mail à info@ifed-inc.ca

Date de clôture
Le 13 avril 2018

Inauguration du pylône de la Radio Nkuli Makeli

Categories:

Dans le cadre du projet «Promotion de la représentation et de la participation des communautés Bakola/Bagyeli à la prise de décisions au niveau local» financé par le Haut-Commissariat du Canada au Cameroun,  un pylône a été construit à la maison de la radio communautaire Nkuli Makeli.

La cérémonie d’inauguration du pylône a eu lieu le 22 mars 2018 à Kribi en présence du représentant du Haut-Commissaire du Canada au Cameroun, du représentant du préfet de l’Océan, des autorités administratives et municipales, des associations et des populations Bakola/Bagyeli.

Elle s’est déroulée en deux principales articulations. La première a été marquée par des allocutions. Le président de l’Association pour la Défense et la promotion des droits des peuples autochtones (ADEPA) a remercié le Haut-Commissariat du Canada au Cameroun pour le financement accordé en vue de l’exécution de ce projet.  Le représentant du Haut-Commissaire s’est félicité  de la qualité des travaux réalisés tout en exhortant les bénéficiaires du projet à mettre en place une stratégie de maintenance des équipements acquis. Le représentant du préfet de l’Océan a clôturé la phase des allocutions en rappelant les actions menées par le gouvernement du Cameroun en faveur des peuples autochtones. Il a aussi sensibilisé les élites, les autorités traditionnelles et les personnalités politiques à travailler pour l’implication des communautés Bakola/Bagyeli dans les instances de prise de décisions.

La seconde phase de la cérémonie a été marquée par une visite guidée de la salle de diffusion de la Radio Nkuli Makeli et du pylône nouvellement construit. D’une hauteur de 51 mètres, il est implanté sous une profondeur de 1,5 mètre et est soutenu par trois points d’ancrage. Il permettra accroître le rayon de diffusion de la Radio qui sera désormais capable d’atteindre plus 80% des communautés Bakola/Bagyeli du département l’Océan.

Rappelons que le gouvernement canadien et la FEDEC soutiennent la Radio Nkuli Makeli depuis ses débuts. En effet, le Haut-Commissariat du Canada au Cameroun a financé l’achat des équipements de la Radio en 2016, tandis que Cuso International, une ONG canadienne, y a affecté un journaliste volontaire en 2017. La FEDEC, quant à elle, appuie le fonctionnement de la Radio.

 

 

L’Ambassade de France en visite au foyer de Ngoyang

Categories:

Le foyer mixte de Ngoyang a  reçu, le vendredi 16 février 2018, la visite de l’Ambassadeur de France au Cameroun,  Monsieur Gilles Thibault. Ce dernier était accompagné d’une délégation composée du personnel de  l’Ambassade de France au Cameroun, de l’Institut de Recherche et pour le Développement (IRD) et de l’Association les Mariannes.

Un accueil chaleureux leur a été réservé par les autorités administratives, les élites de l’arrondissement de Lolodorf, les autorités traditionnelles et les pensionnaires du foyer de Ngoyang.

L’Ambassade de France au Cameroun, l’IRD et l’Association des Mariannes ont tenu à soutenir le foyer de Ngoyang en remettant des denrées alimentaires,  des fournitures scolaires,  des meubles, des ballons, etc aux pensionnaires.

Dans son allocution, l’Ambassadeur de France a salué  le travail de la FEDEC et de la COTCO qui appuient techniquement et financièrement le fonctionnement du foyer de Ngoyang. Les besoins prioritaires dudit foyer ont été présentés par le président du conseil d’administration de la FEDEC. Ce dernier n’a pas manqué de remercier la délégation française pour leur générosité et leur sollicitude à l’endroit des enfants autochtones Bakola/Bagyeli, pensionnaires du foyer. Une visite guidée des installations du foyer rythmée par les chants traditionnels des Bakola/Bagyeli a mis un terme à la cérémonie.

Construction d’une maternité à l’hôpital de Ngovayang

Categories:

Dans le cadre de son programme intitulé « Fonds japonais pour les micro-projets », lAmbassade du Japon au Cameroun a accordé un montant de 31 millions FCAF à la FEDEC pour financer  la construction et l’équipement d’une maternité moderne à l’hôpital catholique de Ngovayang, dans le sud du Cameroun. Une cérémonie de signature de don a eu lieu le 2 février 2018 à l’Ambassade du Japon au Cameroun  à Yaoundé.

La construction d’une nouvelle maternité contribuera à réduire la mortalité infantile et maternelle auprès des populations de la localité et particulièrement chez les peuples autochtones, une mission que la FEDEC poursuit avec ardeur depuis des années.

La nouvelle maternité moderne s’étalera sur une superficie de 130 m2. Elle sera divisée en deux salles d’hospitalisation, une salle d’accouchement, une salle de repos ou de préparation, une salle de néonatalogie et deux toilettes modernes. La maternité sera équipée de plusieurs matelas, de lits, de tables d’accouchement, de couveuses, de potences, d’échographe et de compteur d’hématologie.

Selon le directeur de l’hôpital catholique de Ngovayang, Frère Mirabeau Diabang, la nouvelle maternité permettra une meilleure prise en charge des femmes et des enfants prématurés ou de petit poids.

L’inauguration de la future maternité est prévue en septembre 2018.

À propos de l’hôpital catholique de Ngovayang

Construit en 1966 et situé dans le district de santé de Lolodorf, l’hôpital catholique de Ngovayang contribue à la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile, à la lutte contre le paludisme, au dépistage et à la prise en charge de la malnutrition et les maladies de toutes sortes.

En tant qu’institution sanitaire deréférence, le rayon d’intervention de l’hôpital s’étend au-delà de son aire de santé. Il couvreen effet, les arrondissements de Bipindi et de Lolodorf.

En 2016, l’hôpital de Ngovayang a reçu environ 2500 patients dont 500 personnes autochtones. 70 enfants y sont nés en 2016.