Dans le but d’assurer un suivi régulier des espèces du parc, Africa Wildlife Foundation a opté pour l’utilisation des nouvelles technologies. Après un plan d’échantillonnage de l’aire protégée, 50 caméras ont été déployées sur le terrain pour une période de 30 jours. Sur les 50 caméras déployées, 40% ont été octroyées par l’Université de Concordia.

Au cours de cette période,  19 espèces différentes ont été enregistrées par caméra sur des sites particuliers, parmi lesquelles toutes les espèces clés telles que les éléphants, les gorilles, les mandrills, les chimpanzés et les pangolins.